Comment préparer l’avenir sans se laisser submerger par le présent ?

 

 

Comment innover et se différencier vraiment, pas seulement dans les discours ?

 

 

Comment gagner encore en efficacité, après avoir déjà conduit des plans d’amélioration ?

 

 

Comment répondre aux nouvelles aspirations des équipes, et les mobiliser pleinement ?

 

Ces questions, tous les Dirigeants et les Managers y sont confrontés, au quotidien.

 

Ces trente dernières années, le management s’est focalisé sur les questions d’organisation et de processus : restructurations, système de management, système d’information, amélioration continue, réingénierie, démarches de type Lean ou Agile, etc. Ceci a eu bien des vertus, mais également des effets pervers : un divorce entre la gouvernance et le terrain, une inflation de contraintes, de procédures, de contrôles, de reporting, la pression du court-terme et de l’efficacité, conduisant à une perte de sens, de responsabilité, d’engagement, et un développement sans précédent des risques psycho-sociaux. Plus récemment, la dimension humaine s’est réaffirmée : confiance, bienveillance, autonomie, intelligence collective, qualité de vie au travail sont sur toutes les lèvres, mais aisément galvaudées ou découplées de l’opérationnel. Un premier enjeu majeur du management contemporain consiste à réconcilier ces deux dimensions, le « hard » (les processus) et le « soft » (l’humain).

La quatrième révolution industrielle en marche, l’incertitude et la complexité croissantes de notre environnement, sont en train de créer une rupture. Alors que nos représentations du monde vacillent, la tentation est grande de regretter le monde d’avant et trouver refuge dans ce qui rassure, les règles familières, les fausses certitudes, l’imitation des autres. Une autre voie consiste au contraire à accepter cette nouvelle donne, restaurer les vertus du questionnement, du cheminement, de l’apprentissage, de l’expérimentation, et en faire le moteur d’une véritable conscience. Là réside un second enjeu majeur du management contemporain.

 

De tels enjeux peuvent laisser les Dirigeants et les Managers dans le désarroi : que faut-il faire concrètement ? Heureusement, certains processus culturels, certains modes de gouvernance, certaines qualités managériales et opérationnelles, peuvent vraiment faire la différence. Afin de les identifier, de les mettre en œuvre, de les faire vivre, APEKSA Consulting apporte son aide, son support, son expérience, son éthique. Le cabinet apporte également ce qu’il croit plus que jamais nécessaire : non pas des recettes mais une analyse spécifique à chaque Client, et des sources d’inspiration.